QUOI Faire pour finir l’immigration de masse en Europe? CHAPITRE 20 – LA CANDIDATURE TURQUE –

CHAPITRE 20       

La  candidature Turque

Per 24 décembre 2011

Comment la Turquie entre dans cette discussion ?

Elle y entre par sa candidature à devenir membre de l’Union Européenne, et de plusieurs manières.

À notre vue son entrée difficulterait la gestion de l’Union Européenne. L’Europe et la Turquie  sont trop diffèrent pour s’entendre facilement. Et alourdir la gestion de l’Union Européenne affaiblirait l’Union

Et même sans considérer de nouvelles décisions à prendre, l’entrée elle-même de la Turquie aurait de graves conséquences pour une immigration de masse. Or la Turquie  est un pays de plus de 70 mlns d ‘habitants. Et encore en forte croissance de population. En cas de chômage ou de pauvreté qui seraient probable encore pour longtemps, cela porterait à une pression d’émigration vers l ;’Europe.

Ou il y a déjà des millions de turcs. Et la migration ne concernerait pas seulement les turcs de la Turquie, mais  à cause d’une stipulation dans la constitution tout turc ethnique de toute l’Asie central aurait la facilite de rejoindre la Turquie et donc aussi l’Union Européenne.

L’accession de la Turquie donc ne nous convient pas. Et cela est le point décisif. L’Union Européenne n’a aucune obligation d’honorer une demande d’accession, même de pays européens. Elle est entièrement libre et  maîtresse de sa décision et elle n’a pas en rendre raison au demandeur même si ce dernier réclame une forte « vocation » d’entrer en Europe.

Puisque dans ce cas l’Europe n’aurait pas aucune « vocation » d’admettre la Turquie/ C’est tout.

Vous voulez parler des critères de Copenhague ? Et les décisions d’Helsinki. Ou de la promesse de la Haye. Et le commencement de négociations plus détaillées commencées le 3 octobre 2005 ?

Ces choses ne décident en rien. Les négociations commences le 5 octobre 2005 peuvent être interrompus et terminées sans aucune  obligation d’explication. Les Critères de Copenhague en soi sont valables. Mais incomplets  puisqu’elles ne comprennent pas la condition que l’accession devrait avoir en tout l’agrément de l’ ; Union Européenne.        Chaque argument négatif qu’un pays membre pourrait soulever serait donc suffisant pour apporter la fin des négociations.

Comment alors s’explique la situation actuelle ? Par la faiblesse diplomatique des négociateurs Européens, qui voulaient faire preuve de largesse d’altermondialiste, d’amitié multiculturelle et de haine inavouable envers leur héritage européen.  N’oublions pas aussi un inclinaison rependue auprès les libéraux-capitalistes de courte vue qui voient en  Turquie un marché croissant à exploiter, et….bien sûr, une main-d’œuvre a meilleur prix disponible aux capitaines d’industrie de grands complexes. Les noms vous sont bien connus dans les cercles du MEDEF pour la France, la VNO-NCW pour les Pays Bas,  ……… ..

Les arguments que ces libero-capitalistes ont invoques n’ont aucune valeur et n’ont aucun besoin d’être déclinés. Pourtant pour donner une impression nous en mentionnerons quelques-uns :

  • l’idée que la Turquie devrait être premie pour sa fidélité à  l’OTAN. Argument idiot puisque l’OTAN n’est pas l’Union Européenne et donc si l’OTAN a quelque devoir de recompenser la Turquie c’est à l ; OTAN de payer le compte et pas l’Union Européenne.
  • Tout état européen  pourrait demander l ; entrée. Erreur puisque la Turquie, dans son territoire, sa population sa culture et sons historie n’est pas du tout européenne.
  • La Turquie dit d’avoir une forte « Vocation » d’entrer en Europe. Question : si un cambrioleur vous dit qu’il a une forte vocation d’entrer dans votre maison vopus lui donnez les clefs de votre maison ? Vous les lui donnez?
  • Par amitié et pour tenir la Turquie lies au complexe des nations avec qui nous aimons à traiter. C’est fait jouer la Géopolitique.  Ou le Géoculturel, ou la Georeligion. En somme un type de Geo-romanticisme. Une variation de cet argument est de « tenir la Turquie ancrée. Comme si un pays pourrait d’un moment à l’autre perdre sa position et aller à la dérive quelque part à destination inconnue.

Assez pour les motivations.

Quand aucune motivation peut gagner la bataille il en reste pourtant une : puisque nous traitons déjà de l’affaire pendant des années et qu’il ne serait pas très diplomatique de dire « NON » maintenant.

C’est  oublier que les négociations continuent seulement à cause d’une insistance  a outrance et avec peu de politesse, soutenue par une campagne souterraine et des jeux d’influence appliques sur tous les « décideurs, les Commissaires, les membres du Parlement Européen, les dirigeants des partis politiques et des capitaines de l’industrie.

Vraiment on  est très inventif à trouver des nouveautés  pour continuer la perte de temps et la discussion.

Au lieu de poser la question de savoir “Pourquoi la Turquie”  on la contourne en posant la question « La Turquie pourquoi pas”

Et on pense d’être très adroit. Parce que c’est désormais vous qui avez la charge d’apporter les preuves et pas le monsieur qui a posé cette question. C’est vraiment assez dit

Résumons : quels seraient les désavantages d’une appartenance Turque à l’Union européenne ?

  • Une instabilité au sommet de l’Union parce que les décisions sont désormais basées aussi  sur le nombre de la population des pays membres, Turquie comme plus grand [pays remplaçant l’Allemagne. Dans les décisions. Cela serait extravagant et rendrait les procédures très conflictuelles.
  • Une instabilité au niveau locale, sur  terrain de notre vie civique, dans les faubourgs ou les Turcs établissent une communauté a part sans s’intégrer à la vie locale et nationale.  Les flux migratoires additionnels venant de la Turquie ou de l’Asie Centrale porteraient  à une progression de la division de nos sociétés. Juste à une époque une époque où la cohésion locale et régional et nationale et culturelle devient particulièrement nécessaire.

Comment nous somme arrives a cette impasse actuel ? Lisez le livre de Campbell  c’est le meilleur livre pour revoir la question de l’immigration de masse en Europe.

Est-ce que la faiblesse de nos négociateurs montre que la démocratie de représentation ne fonctionne plus ? C’est bien possible. C’est pour cela que nous nous réservons un petit chapitre  plus tard sur la « démocratie directe » qui admettrait des referendums prévues à certaines occasions et aussi spontanées quand un nombre suffisant de citoyens les demande.

Voir étude de la fondation “Robert Schuman »  et le commentaire que nous y avons livre  note  et bibliographie))

AGOS

================= =
Accord Commission/Turquie: des agents turcs dans les couloirs des institutions européennes

Accord 29 sept 2011  Talpa

Advertisements

About dutasia

Former Ambassador of the Netherlands, presently National Commissioner for Thailand and for Indonesia in the ICC, the International Chamber of Commerce, the World Business Organization. Chairman of China Carbon Forum in Beijing, China.
This entry was posted in Immigration into Europe, Turkey, Turkey's campaign for EU accession. Bookmark the permalink.

One Response to QUOI Faire pour finir l’immigration de masse en Europe? CHAPITRE 20 – LA CANDIDATURE TURQUE –

  1. « le déni du politique qui est au principe du discours d’acteurs majeurs de l’Union européenne, se matérialise notamment par l’impossibilité de présenter les décisions comme politiques, c’est-à-dire de faire appel à des principes de légitimation et d’argumentation du même ordre (idéologiques, partisans, sectoriels, etc.). Il est notamment caractéristique des acteurs de la Commission qui peinent, y compris dans leur frange la plus “politique” (les commissaires et leurs porte-parole), à tenir une parole publique qui explicite, autrement que par la raison technicienne, les principes des décisions qui sont prises » (Baisnée & Smith 2006 : 349-350).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s